Le clan Le Seigneur des Anneaux

Nous sommes les SDA, nous sommes sur TW. C'est l'esprit d'équipe qui nous rend plus forts que les autres.
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La bataille des Champs Catalauniques (452)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stevius
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW
avatar

Messages : 544
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 33
Localisation : France Nord

MessageSujet: La bataille des Champs Catalauniques (452)   Mar 5 Avr - 19:40

" />

" />

I] Le contexte

En 450, l'empire romain n'est en Occident plus que l'ombre de lui même. La Bretagne a été abandonnée au début du siècle, les fédérés Wisigoths ont pris leur indépendance et se sont installés en Aquitaine, pillant sporadiquement l'Espagne. Les Suèves et les Alains se sont emparés de la Lusitanie, Les Bretons se sont soustraits à l'autorité romaine en Armorique, les fédérés Bougondes sont installés dans la région Lyonnaise, la fidélité de fédérés installés dans l'Orléanais et dirigés par leur roi Sangiban n'est pas sûre et les Vandales contrôle presque toute l'Afrique depuis lequel ils mènent des pillages sur toute la Méditerranée occidentale. L'empereur Valentinien III ne contrôle plus que l'Italie et une partie de la Gaule.
A cette litanie de problèmes s'ajoute celui des Huns. Depuis qu'Attila a assassiné son frère Bléda, il règne sur les Huns un ensemble de peuple soumis. Depuis 441, il ravage les Balkans augmentant à chaque fois le tribu que l'empire romain d'Orient doit lui payer.
" />

En 450, Honoria sœur de Valentinien III est accusée d'adultère, dépouillée de ses titres et mise en résidence surveillée. Pour se venger cette dernière envoie son sceau à Attila qui demande à Valentinien en dot la moitié de l'empire romain d'occident. Valentinien III refuse ce qui sert de prétexte à Attila pour entrer en guerre contre l'empire romain d'occident. A cela s'ajoute d'autres raisons : l'empereur romain d'Orient Marcien lui fait savoir qu'il ne payera plus le tribu, Attila ne peut plus rien soustraire à la péninsule balkanique qu'il ravage depuis des années. Les riches provinces de Gaule constitue donc une proie intéressante. L'armée Huns ravage le nord de la Gaule en 451 par deux axes, un de Cologne à Amiens, l'autres de Mayence à Reims. A chaque fois, les villes sont soumises, les habitants de Metz sont massacrés. Il n'y a plus d'armée romaine pour les défendre. Les deux groupes se rejoignent à Paris où la résistance d'une certaine Genevièvre et de l'Eglise fera reculer les Huns. Ces derniers se dirigent sur Orléans où Attila a convaincu les Alains de Sangiban de les rejoindre.
Rien ne semble pouvoir aidé l'empire romain d'occident. Valentinien III est un empereur faible, il n'a à peine que 6 ans lorsque qu'il devient empereur en 424. Heureusement pour lui, il est secondé par le brillant généralisime Aétius. Ce mi-vandale mi romain règne en mettre sur l'empire depuis 10 ans. L'armée romaine n'existant plus, il parvient à réunir une coalition de fédérés et d'alliés constitués de peuple fatigués du joug des Huns. Avec cette armée, il occupe avant Attila Orléans, ce qui amène Sangiban à rejoindre le camp d'Aétius et Attila à se replier sur Reims. Au cours de sa retraite, il s'arrête et campe à 12 km de Châlons. Nous sommes le 20 juin 451.  
" />

Les sources
Comme d'habitude, elles sont peu nombreuses et reposent sur un ou deux historiens contemporains ou postérieur. Le meilleur et le plus long récit nous vient de Jordanès et de ses Getica (Histoire des Goths) qu'il a écrit en 551. Il n'a pas le goût du détails militaire comme Ammien Marcellin ou Procope, il vire parfois au récit mythique mais donne un récit qui permet de retracer l'évolution de la bataille.
La deuxième source est  Grégoire de Tour qui écrit en 660 deux paragraphe courts mais très détaillés sur la campagne de 451. A cela peut s'ajouter les quelques découvertes archéologiques faite essentiellement durant le Second Empire.

Les armées
Les Huns  
Derrière ce mot, il faut comprendre les Huns et tous les peuples soumis à leur empire qui s'étend tout de même du centre de l'Asie au Danube : les Ostrogoths, Ruges, Scires, Gépides, Alains, Suèves, Sadagares, Thuringiens. A combien s'élèvent leur force? Selon Jordanès 500 000, ce qui est évidement irréaliste. En revanche si on compte les familles qui se déplacent avec ces soldats de peuples en marche, 500 000 personnes ne seraient pas exagérés. Mais en ce qui concerne les combattants seuls, ils sont estimés à 60 000 ce qui pour l'époque est une grande armée.
Les Huns sont au centre face au Piémont : ce sont des cavaliers légers qui combattent à l'aide d'arc en tirant sur l'ennemi pour le harceler puis fini par le combattre à l'épée. Leur équipement est partiellement romanisé après un siècle de contacts.
A la gauche, sont placé ses meilleurs "alliés": les Ostrogoths dirigés par trois frères placé chacun avec leur groupe de gauche à droite : Teodemer, Valamer, Vidimer. Les Gépides font la jonction avec les Huns du centre.
Les ostrogoths combattent de la même manière qu'ils l'ont fait à Andrinople en 378 et qu'ils feront à Taginae : une cavalerie lourde combattant à la lance et à l'épée et dont les cheveaux sont en partie recouverts d'armure. Une seconde ligne de réserve constituée d'infanterie représentent un mur derrière lequel la cavalerie peut se réfugier.
A droite : les moins bonnes troupes face aux Romains : l'infanterie (suèves, Hérules, Thuringe)  

Romains
Derrière le mot de Romains, il faut entendre une colation de fédérés de l'empire romain mais qui ne sont pas romains. Aetius a utilisé ses talent de diplomate pour réunir une coalition de peuples barbares fatigués des razzia des Huns. L'ensemble représente de 40 000 à 50 000 hommes.  
Le plus puissant d'entre eux (20 000?) ne sont pas des fédérés mais des alliés : les Wisigoths du roi Théodoric placés à la droite de cette armée. Théodoric est secondé par ses deux fils Thorismond et Théodoric II commandants de l'aile droite et gauche de l'armée wisigothe qui est constituée de la même manière que ses congénères ostrogoths.
Au centre les Alains du roi Sangiban sont des fédérés installés dans l'Orléanais, ce sont des cavaliers lourd équipés à la "Sarmate" de façon romanisée.
L'aile droite est commandée par Aetius maître des deux milices rassemble un ensemble hétéroclite de Francs, lètes Sarmates, lètes, Burgondes, Saxons et de Gallo-romains. Les Francs forment la majorité de cette ailes, ce sont avant tout des fantassins tandis que les Sarmates sont des cavaliers lourds avec armure d'écailles et casque segmentés, combattant à la lance. Tous les autres sont des fantassins. Où sont les unités romaines régulière : il n'y en a pas à cette époque, cette notion est même sûrement dépassée. On peut supposer qu'Aétius a ramené d'Italie une garde personnelle de cavalerie.

" />

Le site
Situé à 15 km au nord de Châlons-en-Chanmpagne, délimité par la Noblette au sud et la Suippes au nord. Attila installe son campement au bord de la Noblette près de l'actuel hammeau de la Cheppe dans un lieu que les sources appellent Campus Mauriacus (champs Catalauniques). Il fortifie son camps par des levées de terre et des fossés. Le terrain est plutôt plat, il est situé à proximité de l'actuel camps militaire de Mourmelon. Aétius arrive par le nord-ouest. Entre les deux, le Mont Piémont, une éminence de 179 mètres de hauteur, un pli de terrain en pente douce et situé à 3 km du camp d'Attila.

" />

La bataille

[1] Attila attend 15h00 pour engager la bataille. Ainsi en cas de défaite, l'heure tardive permettrait de profiter de la nuit pour se retirer. Les Huns se lancent seuls à l'attaque de la colline du Piémont, le but est d'occuper cette hauteur favorable qui leur permettrait de couper en deux le dispositif adverse.  

[2] Thorismond et Aétius (ses Sarmates) prennent les Huns de vitesse et les repoussent par une action de cavalerie rapide en tenaille.
" />

[3] Voyant les Huns en difficulté, les Alains de Sangiban, interviennent pour occuper le piémont. Il est possible que leur arrivée ait été décisif dans l'engagement avec les Huns. Attila rallie les Huns. Jordanès lui prête un long discours qui ne peut avoir été prononcé pendant une bataille.

[4] Attila lance une deuxième attaque mais cette fois combinée : les Ostrogoths chargent les Wisigoths tandis que les Huns chargent les Alains. Des Wisigoths et des Ostrogoths seule la cavalerie participe à la bataille selon leur tradition militaire, la ligne d'infanterie restant à l'arrière et constituant un refuge derrière lequel la cavalerie peut se reformer. Il s'agit donc d'un combat de cavalerie au cours duquel Théodoric trouve la mot (abattu par un trait ou piétiné par ses propres hommes après être tombé de sa monture?). Il faut imaginer une série de charges et de contre-charges et de ralliements.  De son côté, Attila ne parvient pas à prendre le Piémont, les charges successives ont désorganisé ses cavaliers.
" />

[5] Au moment les ostrogoth se replient pour se rallier, les Wisigoths déclenchent une charge contre les Ostrogoths mais aussi sur le flanc de d'Attila.

[6] L'effondrement des Ostrogoths et des Gépides provoque la fuite des Huns du centre vers le camp puis celle de l'infanterie de l'aile droite qui n'a joué aucun rôle dans la bataille si ce n'est de fixer l'infanterie adverse. Ne pouvant fuir vite, cette infanterie se transforme en cohue, massacrée par ses poursuivants (les fouilles archéologiques du XIXe siècle ont trouvé de nombreux squelette entre le Piémont et le camp d'Attila. Thorismond est blessé à la tête pendant la poursuite. Il est évacué par ses hommes. La poursuite s'arrête avec la tombé de la nuit.
" />

Les Huns se sont réfugiés dans leurs camp fortifié dont les archers, selon Jordanès interdisent l'accès. La coalition d'Aétius décident d'en faire le blocus. Ce serait à ce moment qu'Attila aurait ordonné de dresser un bûcher funéraire fait de selles à cheval pour éviter la capture. Le blocus dure plusieurs jour lorsque qu'à l'occasion des obsèque de Théodoric, Aétius suggère à Thorismond de repartir à Toulouse pour faire valoir se faire reconnaitre roi et empêcher que ses frères ne prennent sa place. Pourquoi Aétius a fait cela? Jordanès nous dit qu'Aétius craignait la destruction totale Huns qui aurait permis aux Goths de retrouver leur force et de s'en prendre à l'empire romain. Le départ de l'armée wisigothe permet à Attila, après un temps d'hésitation (un piège) de faire retraite.


Les pertes
165 000 Selon Jordanès. Chiffre fantasque. Elle serait selon Richardot plus proche des 15 000 à 20 000 tués, ce qui représentent de lourdes pertes.

Conséquences
Bien qu'elle représente une victoire d'Aétius et de l'empire romain sans qu'aucun troupe romaine s'y soit battue, la bataille des Champs Catalaunique ne représente pas la fin d'Attila. L'année suivante, en 452, il mène une campagne dans le nord de l'Italie et pille des villes comme Aquilée mais il ne parviendra pas à Rome. Si bien qu'après la mort d'Attila en 453, les alliées dominés par les Huns se révolteront et remporteront la bataille de Nedao contre les Huns. Attila est surnommé dans l'historiographie le "fléau de dieu", pourtant contrairement à d'autres peuples, les Huns ne se sont jamais installés dans l'empire romains et n'ont jamais pillé Rome.

_________________
"Un connard n'a jamais gagné une guerre en mourant pour son pays, il gagne en guerre en faisant ce qu'il faut pour que les pauvres connards d'en face meurent pour leur pays" (Patton, 1943).

Parcours chez les sda:
- Recrue => 10/12/2015
- Soldat => 16/01/2016
- Soldat 2eme classe => 22/01/2016
- Soldat 1ère classe => 12/02/2016
- Appointé => 01/03/2016
- Appointé-chef => 08/04/2016
- Caporal-chef => 15/04/2016
- Premier Caporal-Chef => 06/05/2016
- Caporal-major => 26/05/2016

- Sergent => 23/07/2016
- Sergent-chef => 31/07/2016
- Premier sergent-chef => 09/10/2016
- Sergent-major => 22/10/2016

- EXCLUSION = 18/11/2016

Résultat de tournois a mon actif :
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 9e/24
Revenir en haut Aller en bas
Virtualwarrior10
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE + Ambassadeur des SDA
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE +  Ambassadeur des SDA
avatar

Messages : 9866
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 52
Localisation : France

MessageSujet: Re: La bataille des Champs Catalauniques (452)   Mar 5 Avr - 20:07

Superbe, merci pour ce bel article

_________________

- Recrue => 21/11/2015
- Lieutenant => 04/12/2015
- Premier-lieutenant => 16/12/2015
- Lieutenant => 18/12/2015
- Premier-lieutenant => 26/12/2015
- Capitaine => 14/01/2016
- Capitaine-commandant => 27/01/2016

- Colonel => 09/02/2016
- Général de brigade => 11/03/2016
- Général de division => 22/04/2016
- Général => 24/06/2016

- Maréchal => 14/03/2017
- Brigadier => 14/04/2017
Revenir en haut Aller en bas
shadow2000
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
avatar

Messages : 4927
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 17
Localisation : Gardois ;)

MessageSujet: Re: La bataille des Champs Catalauniques (452)   Mar 5 Avr - 20:08

très sympas ! Merci stevius !

_________________
Si j'avance suivez moi, si je meurs vengez moi, si je recule tuez moi !
Fan de jeu de stratégie à plein temps ! Very Happy


- Commandant => 24/06/2016
- Divisionnaire => 31/07/2016

- Brigadier => 01/08/2016
- Lieutenant-général => 26/08/2016
- Général de brigade => 09/10/2016
- Général de division => 16/10/2016

- DEMISSION => 18/10/2016
Résultat de tournois a mon actif :
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 4e/24
- tournois Fortes Fortuna Adiuvat NC 2016: 3e/21
Revenir en haut Aller en bas
squeletord
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + 2E DU CLAN SUR R2TW
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + 2E DU CLAN SUR R2TW
avatar

Messages : 3346
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 18
Localisation : france picardie

MessageSujet: Re: La bataille des Champs Catalauniques (452)   Mar 5 Avr - 21:12

Tres chouette et interessant tres beau schema merci Smile

_________________
le seigneur des ténèbres est présent !



- Colonel => 19/02/2016
- Brigadier => 15/04/2016
- Lieutenant-général => 13/05/2016

- DEMISSION => 18/05/2016
Résultat de tournois a mon actif :
Roma Event 1 vs 1 2016 : 1er/16
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 12e/24
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bataille des Champs Catalauniques (452)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La bataille des Champs Catalauniques (452)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galerie des Champs Catalauniques
» Les Champs Catalauniques un vendredi soir
» La bataille des Champs Catalauniques (452)
» [DBM] Bataille dans les dunes de Zama !
» DBA - De Bellis Antiquitatis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan Le Seigneur des Anneaux :: Epoque Romaine-
Sauter vers: