Le clan Le Seigneur des Anneaux

Nous sommes les SDA, nous sommes sur TW. C'est l'esprit d'équipe qui nous rend plus forts que les autres.
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bataille de Bouvines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shadow2000
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
avatar

Messages : 4927
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 17
Localisation : Gardois ;)

MessageSujet: Bataille de Bouvines    Lun 16 Mai - 23:12

La Bataille de Bouvines













La cause :
Tout a commencé avec la victoire de Guillaume le Conquérant à Hastings en 1066. Un duc de Normandie, vassal du roi de France, devenait roi d'Angleterre, ce qui allait compliquer singulièrement les relations politiques entre les deux nations.
Lorsque Philippe Auguste devient roi, en 1180, il a pour vassal Henri II Plantagenêt, comte d'Anjou et du Maine, fils de Geoffroy, gendre de Henri 1er, descendant de Guillaume le Conquérant. A ce titre, le Plantagenêt est donc également duc de Normandie et roi d'Angleterre.
Par son épouse, Aliénor d'Aquitaine, ex-reine de France, il exerce de surcroît son influence sur le puissant duché d'Aquitaine. Enfin, en 1169, il a uni son fils Geoffroy à Constance, fille du comte de Bretagne.
Au total, Henri II étend donc son pouvoir sur un territoire voisin de trente-cinq départements français, allant de la Normandie à l'Aquitaine.

1213 - Jean sans Terre est parvenu à former une coalition contre Philippe Auguste, avec son neveu Otton IV, empereur d'Allemagne, le comte de Flandre Ferdinand de Portugal dit "Ferrand", le comte de Boulogne Renaud de Dammartin, le duc de Brabant Henri de Louvain, le duc de Lorraine, et le comte de Frise Guillaume le Velu.


Prélude :
Le 16 février 1214, Jean sans Terre débarque à la Rochelle. Informé de ce débarquement, Philippe Auguste descend aussi vite jusque Châtellerault, accompagné de son fils Louis. Le roi Jean amorce alors une manœuvre de repli, espérant bien attirer le Capétien au plus loin de la capitale.



Mais Philippe Auguste, surnommé "prudent et sage", flaire le piège et s'arrête à Chinon. Apprenant que l'empereur s'apprête à l'attaquer par le nord, il scinde son armée en deux : Louis reste sur la Loire et lui-même remonte jusque Péronne en Picardie. Voyant qu'il est en infériorité numérique et au vue de la situation désespéré, il lance un appel aux communes libres du Royaume pour récupérer du soutient et le roi reçoit alors sa réponse sous forme de plusieurs milliers de miliciens venus renforcer son armée.



Pendant ce temps, Jean monte une nouvelle fois vers Paris, mais préfère assiéger la forteresse de la Roche aux Moines, plutôt que de l'éviter pour marcher sur la capitale. Il craint de se faire couper toute voie de repli, en cas d'échec devant Paris.
La forteresse, commandée par le sénéchal d'Anjou Guillaume des Roches, ne cède pas et lorsque Louis arrive de Chinon, accompagné de quelques milliers d'hommes, il rencontre et écrase l'avant garde anglaise et Jean sans Terre s'enfuit en laissant sur place ses machines de guerre. Ce dernier rentre alors en Angleterre. Nous sommes le 2 juillet 1214.


L'armée coalisée avance alors vers Paris, confiante et sur de sa victoire aux vue du nombre d'hommes dans leur armée.
Ayant d'abord voulu contourner les coalisés, le Capétiens est trahit et voit Otton et ses armées se diriger à sa rencontre.


Le soir du Samedi 26 juillet 1214, le roi tient conseil pour décider de la stratégie à adopter, face à la montée de la coalition à Mortagne. Trois plans sont débattus : attaquer Mortagne, rester à Tournai pour y soutenir un siège ou repasser en France, pour choisir un lieu d'affrontement plus favorable.
Durant les débats, Girard la Truie propose au roi de simuler un repli dans la panique, pour attirer l'adversaire sur le plateau de Cysoing, lieu propice à un combat de chevalerie.


Le déroulement de la bataille :
L'affrontement ne se passa pas en réalité à Bouvines maiis sur le plateau de Cysoing. Le lieu est propice car telle les Thermophyles, la zone est bloqué a gauche par une rivière et à droite par une foret ce qui permet aux français de réduire le problème de manque d'hommes. Voici la positionnement des deux armées, le roi se trouve au centre de meme que otton, les flammands sont à droite et les anglais à gauche.

Un premier assaut est lancé avec quelques 150 sergent montés qui fonce tester la ligne flammande et qui se font massacrer.

Si cette assaut est totalement ratée il permet néanmoins de faire lancer les troupes coalisés dans la bataille et directement les ordres sont claire. Le gros de l'armée se dirige vers le roi français. Le but est claire on veut sa mort ! 

Une fois la surprise passé la contre attaque est lancé et les troupes français rencontre très violemment celles des coalisés.

Gautier de Châtillon, comte de Saint-Pol constate que l'attaque convergente des coalisés a créé une brèche dans le front flamand. Il en réfère aussitôt au frère Guérin, lequel lui donne l'ordre de tenter une percée, afin de prendre les flamands à revers.
Saint-Pol s'entoure des siens, disposés en herse, et, lance en dehors, tous foncent vers l'ouverture, avec le seul souci de traverser les lignes adverses, sans chercher le combat.

Bousculés par cette pointe capétienne, qui pénètre subitement leurs rangs, les Flamands ne parviennent guère à en réfréner l'assaut. L'effet de surprise joue pleinement et Saint-Pol atteint son objectif. Il fait alors demi-tour et frappe les chevaliers flamands dans l'incapacité de se retourner qui se font massacrer.



Le succès de la manœuvre de Saint-Pol est tel que le frère Guérin ordonne au duc de Bourgogne et aux autres commandants d'adopter semblable stratégie.
Ils font tant et si bien qu'après trois heures de combat, les frères Hugues et Jean de Mareuil et Gilles d'Athies finissent par se saisir du comte de Flandre. Blessé, le jeune Portugais est ramené vers l'arrière, couvert de chaînes.
Mais si, sur le flanc droit du roi, le combat tourne à l'avantage des capétiens, sur le flanc gauche, le comte Guillaume de Ponthieu, qui s'est imprudemment avancé, fléchit devant Guillaume de Salisbury, demi-frère de Jean sans Terre surnommé "Longue-Epée".


Ayant pris l'ascendant sur les picards, Guillaume de Salisbury va pouvoir se porter sur le flanc gauche de Robert de Dreux et mettre ainsi en danger la Maison royale, laquelle subit déjà fortement la presse des fantassins et chevaliers saxons.
Alors l'évêque de Beauvais, Philippe de Dreux, décide de désobéir aux ordres du roi, en abandonnant la garde du pont. A la tête des quatre cents sergents massiers, il fonce en direction des Anglais pour secourir son frère.

C'est à se moment que tout bascule ! 
A droite, après la prise de Ferrand, Flamands et Hennuyers se dispersent, permettant ainsi aux chevaliers français de se porter sur le flanc du contingent impérial.
A gauche, avec l'aide de Philippe de Dreux, Ponthieu et Saint-Valery finissent par reprendre l'avantage sur les Anglais.
Au centre, cependant, la situation se dégrade d'instant en instant : le coin saxon traverse les rangs des milices communales, telle l'étrave d'un bateau déchirant la mer. L'un des mercenaires parvient même à se glisser derrière le roi, et à l'alpaguer à la hauteur du cou, avec son godendart (pique munie d'une pointe et d'un crochet). Aussitôt, quatre autres viennent lui prêter main forte et le pire survient : happés par les uns, bousculés par les autres, le roi et son destrier s'écrasent lourdement sur le sol. 

Sauvez par ses gardes du corps, le roi est remis en selle et fonce avec de nombreux chevaliers et gardes droit sur Otton, une charge massive qui rate de peu de tuer se dernier. Il pers son cheval mais en récupère un autre et fuit ce qui ne manque pas d'entrainer de nombreux hommes avec lui.
Pendant ce temps, à gauche, Philippe de Dreux est parvenu à la hauteur de Salisbury qui mord la poussière et, avec sa chute, l'espoir d'une victoire sur le flanc gauche s'efface. Mercenaires et soldats fuient par centaines.
Ce revirement de situation face aux Anglais met en difficulté Renaud de Dammartin, qui subit toujours les assauts de Robert de Dreux et de Pierre de Courtenay. Déterminé à combattre jusqu'à la fin, il s'entoure alors d'un triple rang de fantassins, formant une forteresse de chair et de piques. De temps à autre, l'enceinte s'ouvre et Renaud et les siens chargent leurs adversaires. Puis, lorsque la fatigue se fait sentir, ils reviennent prendre leur souffle au centre du cerne.

Le front gauche est percé et seul reste les piquiers et le centre tandis qu'on poursuit l'Empereur qui a faillit mourir une nouvelle fois. 

Otton en fuite, Salisbury et Ferrand pris, il ne reste désormais que le comte de Boulogne, Renaud de Dammartin, pour tenir tête au Capétien.
Mais, ployant sous le nombre, son triple cerne de fantassins est rapidement balayé.
Alors, dans une charge désespérée, une vanité folle, Renaud se lance au grand galop en direction du roi. Le sergent Pierre de la Tournelle, combattant désormais à pied, a compris le but de cette opération suicide. Lorsque Renaud arrive à sa hauteur, il porte un violent coup de dague au flanc de son destrier. L'animal s'effondre et Renaud reste coincé sous ce dernier agonisant.
Plusieurs chevaliers se disputent si belle proie et personne ne prend garde au serviteur de Guérin, Cornut, qui tente de trancher la gorge du comte. Heureusement pour ce dernier, Guérin arrêtera son geste et Renaud sera présenté à son ami d'enfance, le roi Philippe.
Le soir tombe et les trompes d'airain rappellent les soldats éparpillés. Ainsi fut faite la bataille de Bouvines.


Ainsi les troupes français malgré un important sous nombre on réussit grâce à un ingénieux mouvement dans une faille anglais à renverser la bataille (certain appelle cela le pull throught :p ) ce faisant ils ont pus capturer nombre des seigneurs coalisés et en faire destitué d'autres ! Ce fut une grande victoire pour la France qui scella le destin de l'europe ! 


Les effectifs et les pertes ne sont pas claire, et je n'ai pas su vraiment trouvés...
Effectifs :
Certains disent que les français comptaient 7000 hommes et la coalition 9000 et d'autres sources parlent de près de 30 000/50 000 hommes chez les français et de 80 000 a 150 000. D'autres encore pense que les troupes coalisées comptaient 24 000 hommes, dont 2 000 chevaliers, tandis que les troupes françaises auraient pu compter jusqu’à 20 000 hommes, dont 1 500 chevaliers.
En soit le ratio de 1/3 revient souvent.



Pertes :
Les pertes sont encore moins claire mais on sait qu'il y aurait plus 300 chevaliers germaniques morts ou capturés sur les 1050 présents.
Suivant le nombre de soldats présent le nombre de pertes passerait de quelques milliers d'homme morts ou capturés à 50 000


Conséquences :

Elles furent nombreuse,tout d'abord Jean revenus en Angleterre voit son royaume perdre énormément de terre au profit des Capétiens et se voit reçus par une révolte de ses barons;

Ferrand de Portugal, Infant de Portugal et comte de Flandre et de Hainaut, fut fait prisonnier et passa pas moins de quinze ans en prison au château du Louvre à Paris.
Othon IV s’enfuit et fut déposé par les princes allemands. Il ne conserva que le duché de Brunswick. Il fut remplacé sur le trône par Frédéric II de Hohenstaufen, qui avait déjà été élu roi des Romains en 1196 et roi de Germanie en novembre 1211.
Au final, Philippe Auguste aura non seulement vaincu une des plus grande armée au monde mais en plus il aura gagner presque tout le territoire de France et agrandit considérablement le domaine royal. Cela permettra à la France d'assoirs sa position de Leader européen, de devenir une des plus grandes puissance de l'ouest et de se développer considérablement !


Petite pensée :

Petite pensé à Matthieu II de Montmorency qui réussit l'exploit de capturé 12 étendars ennemis ce qui lui valus le droit de porter 12 aigles sur son blason au lieu de 4 par le roi.



Pour mes sources j'ai pris : 
http://bataille.bouvines.free.fr/
"J'étais à Bouvines" editions L'Harmattan 1998
Merci a Alain STRECK qui nous a permis de vous présenter cet événement !
https://books.google.fr/books?id=yfHG3GLWO9wC&pg=PA106&lpg=PA106&dq=bataille+de+bouvines+effectifs+et+pertes&source=bl&ots=VTVEUxBSZR&sig=ijbCqtsU4F0CPj_9gTpsjBXoTxg&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwizy6u-q9_MAhUhOsAKHRRPBZAQ6AEIJzAC#v=onepage&q=bataille%20de%20bouvines%20effectifs%20et%20pertes&f=false
http://vivre-au-moyen-age.over-blog.com/article-14313128.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_II_Auguste#Roi_.C3.A0_quinze_ans
http://www.upr.fr/actualite/france/il-y-a-800-ans-la-victoire-de-bouvines-gagnee-avec-le-peuple-donnait-naissance-a-la-nation-francaise
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Bouvines


Et cette petite vidéo qui résume bien la situation et que je vous conseil :
https://www.youtube.com/watch?v=r83LmbMCKjM

_________________
Si j'avance suivez moi, si je meurs vengez moi, si je recule tuez moi !
Fan de jeu de stratégie à plein temps ! Very Happy


- Commandant => 24/06/2016
- Divisionnaire => 31/07/2016

- Brigadier => 01/08/2016
- Lieutenant-général => 26/08/2016
- Général de brigade => 09/10/2016
- Général de division => 16/10/2016

- DEMISSION => 18/10/2016
Résultat de tournois a mon actif :
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 4e/24
- tournois Fortes Fortuna Adiuvat NC 2016: 3e/21


Dernière édition par shadow2000 le Ven 29 Juil - 15:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shenshenko
MEDAILLE: PARTICIPATION + FIDELITE+ 3EME MEILLEUR DU CLAN SUR R2TW+ 1ER DU CLAN SUR NTW
MEDAILLE: PARTICIPATION + FIDELITE+ 3EME MEILLEUR DU CLAN SUR R2TW+ 1ER DU CLAN SUR NTW
avatar

Messages : 8139
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 20
Localisation : Sur Terre

MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    Lun 16 Mai - 23:25

merci shadow !

_________________
Résultat de tournois a mon actif :
NTW Premier League  Naval 1 vs 1 2015 : 6e/16
Roma Event 1 vs 1 2016 : 2e/16
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 5e/24

Titre chez les sda:
- Meilleur joueur de la team sur NTW.
- Meilleur joueur de la team sur NTW naval.

- Troisième meilleur joueur de la team sur R2TW.

Tant que je vis tu seras toujours menacé ,tant que je suis loin de toi continue a fuir ,si je te trouve tu mourras dans d'atroce souffrance .
Proverbe de Shenshenko

C'est l'esprit d'équipe qui nous rend plus forts que les autres.
Proverbe de L'EMPEREUR Shenshenko


Revenir en haut Aller en bas
http://clansda.forumactif.org
Virtualwarrior10
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE + Ambassadeur des SDA
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE +  Ambassadeur des SDA
avatar

Messages : 9870
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 52
Localisation : France

MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    Lun 16 Mai - 23:38

Une tres belle victoire de la chevalerie française

_________________

- Recrue => 21/11/2015
- Lieutenant => 04/12/2015
- Premier-lieutenant => 16/12/2015
- Lieutenant => 18/12/2015
- Premier-lieutenant => 26/12/2015
- Capitaine => 14/01/2016
- Capitaine-commandant => 27/01/2016

- Colonel => 09/02/2016
- Général de brigade => 11/03/2016
- Général de division => 22/04/2016
- Général => 24/06/2016

- Maréchal => 14/03/2017
- Brigadier => 14/04/2017
Revenir en haut Aller en bas
Stevius
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW
avatar

Messages : 544
Date d'inscription : 10/12/2015
Age : 33
Localisation : France Nord

MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    Mar 17 Mai - 21:17

Merci Shadow! Putain tu utilises les mes cartes que j'utilise avec les élèves. Smile

_________________
"Un connard n'a jamais gagné une guerre en mourant pour son pays, il gagne en guerre en faisant ce qu'il faut pour que les pauvres connards d'en face meurent pour leur pays" (Patton, 1943).

Parcours chez les sda:
- Recrue => 10/12/2015
- Soldat => 16/01/2016
- Soldat 2eme classe => 22/01/2016
- Soldat 1ère classe => 12/02/2016
- Appointé => 01/03/2016
- Appointé-chef => 08/04/2016
- Caporal-chef => 15/04/2016
- Premier Caporal-Chef => 06/05/2016
- Caporal-major => 26/05/2016

- Sergent => 23/07/2016
- Sergent-chef => 31/07/2016
- Premier sergent-chef => 09/10/2016
- Sergent-major => 22/10/2016

- EXCLUSION = 18/11/2016

Résultat de tournois a mon actif :
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 9e/24
Revenir en haut Aller en bas
shadow2000
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
3EME MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR R2TW + MEILLEUR JOUEUR DU CLAN SUR TATW + PARTICIPATION
avatar

Messages : 4927
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 17
Localisation : Gardois ;)

MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    Mar 17 Mai - 22:53

En même temps y'a pas toujours le choix ^^

_________________
Si j'avance suivez moi, si je meurs vengez moi, si je recule tuez moi !
Fan de jeu de stratégie à plein temps ! Very Happy


- Commandant => 24/06/2016
- Divisionnaire => 31/07/2016

- Brigadier => 01/08/2016
- Lieutenant-général => 26/08/2016
- Général de brigade => 09/10/2016
- Général de division => 16/10/2016

- DEMISSION => 18/10/2016
Résultat de tournois a mon actif :
Tournois Printemps Francophone R2TW TWS 2016 : 4e/24
- tournois Fortes Fortuna Adiuvat NC 2016: 3e/21
Revenir en haut Aller en bas
beretta
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION
avatar

Messages : 1217
Date d'inscription : 25/07/2015
Age : 21
Localisation : montpellier

MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    Mer 18 Mai - 18:38

Merci shadow !!

_________________
Parcours chez les sda :
- Recrue => 26/07/2015
- Soldat => 12/09/2015
- Soldat 2eme classe => 16/09/2015
- Soldat 1ère classe => 23/09/2015
- Appointé => 25/09/2015
- Appointé-chef => 02/10/2015
- Caporal => 10/10/2015
- Premier caporal => 16/10/2015
- Caporal-chef => 30/10/2015

- DEMISSION => 01/11/2015
- Recrue => 28/03/2016
- Caporal => 17/04/2016
- Caporal-chef => 22/04/2016
- Premier Caporal-Chef => 29/04/2016
- Caporal-major => 03/05/2016

- Sergent => 06/05/2016
- Premier sergent => 13/05/2016
- Sergent-chef => 16/05/2016
- Premier sergent-chef => 21/05/2016
- Sergent-major => 26/05/2016
- Sergent-major chef => 27/05/2016
- Adjudant-major => 10/06/2016
- Major => 18/06/2016

- BANNI => 10/07/2016
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bataille de Bouvines    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bataille de Bouvines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille de Bouvines: fleuron des batailles françaises!
» Le matin de Bouvines (27 juillet 1214)
» Bouvines
» La bataille de Montgisard
» recherche combattants pour bouvines 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan Le Seigneur des Anneaux :: Epoque Médievale-
Sauter vers: