Le clan Le Seigneur des Anneaux

Nous sommes les SDA, nous sommes sur TW. C'est l'esprit d'équipe qui nous rend plus forts que les autres.
 
AccueilPortailMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 18 juin 1940: Un célèvre appel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virtualwarrior10
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE + Ambassadeur des SDA
MEDAILLE DE LA PARTICIPATION + MEDAILLE DE LA FIDELITE +  Ambassadeur des SDA
avatar

Messages : 9870
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 52
Localisation : France

MessageSujet: 18 juin 1940: Un célèvre appel   Ven 17 Juin - 21:23

Une date qui fait mémoire dans l’histoire française


Quelques rappels des faits
De Gaulle arrive en Angleterre le 17 juin pour poursuivre le combat après la démission du président du conseil Paul Reynaud. Il est accompagné de son aide de camp Geoffrey de Courcel. Pour cela il rencontre le premier ministre Winston Churchill à qui il expose son projet et qui malgré l’opposition de certains membres de son gouvernement, donne son accord pour que De Gaulle parle à la BBC.
En parallèle Pétain prononce son discours de capitulation dans la soirée du 17 juin.
Le discours est lu le 18 à 18h00 heure locale et diffusé à 22h.
L’appel est une invitation à poursuivre le combat aux côtés des Britanniques qui est adressée principalement aux armées Française bien avant l’ensemble des français. Il n’est pas un appel à la résistance du peuple français.
Il convient de noter qu’il n’a été entendu que par peu de français alors que c’est la pleine débâcle sur le territoire.


d'autres appels entrainent parfois de la confusion
Le texte de cet appel est connu (voir ci dessous) mais il n’y a aucun enregistrement.
L’enregistrement habituellement diffusé est celui de l’appel du 22 juin, un document plus construit et réfléchi
Celui du 18 a été rédigé et prononcé très vite après led 16/17 juin 'démission du chef du gouvernement et armistice de Pétain.
De Gaulle profite des 4 jours supplémentaires pour que l'appel du 22 juin soit adressé plus largement à tous les français pour résister. Ce discours est plus réfléchi et abouti que le premier.

En parlant d’appel du 18 juin, on pense souvent à cette affiche. En fait il s’agit d’un appel aux français qui date d’aout 1940 et placardé en Angleterre.



A noter
Le manuscrit et l'affiche "A tous les Français" (en même temps que le manuscrit de l'appel du 18 juin et l'enregistrement du discours radiodiffusé du 22 juin 1940) ont été inscrits par l'Unesco au Registre Mémoire du Monde le 17 juin 2005. Créé en 1992 par l'Unesco, ce registre a pour objectif de préserver, de conserver et de promouvoir le patrimoine documentaire mondial. Il ne contient à l'heure actuelle que 120 inscriptions et n'avait admis pour la France jusque là que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen.


Texte de l'appel du 18 juin
« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd'hui. Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis. Cette guerre n'est pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres. »
Charles de Gaulle


Un lien vers une émission (archives INA)
http://www.ina.fr/video/CAB90024451

_________________

- Recrue => 21/11/2015
- Lieutenant => 04/12/2015
- Premier-lieutenant => 16/12/2015
- Lieutenant => 18/12/2015
- Premier-lieutenant => 26/12/2015
- Capitaine => 14/01/2016
- Capitaine-commandant => 27/01/2016

- Colonel => 09/02/2016
- Général de brigade => 11/03/2016
- Général de division => 22/04/2016
- Général => 24/06/2016

- Maréchal => 14/03/2017
- Brigadier => 14/04/2017
Revenir en haut Aller en bas
 
18 juin 1940: Un célèvre appel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 Juin 1940 fin de la Bataille de Dunkerque
» CR Amirauté : bataille de la mer de Libye, 13 juin 1940
» Le sort de la 7ème armèe (1940)
» [GQ III] Punta Stilo 1940 Royal Navy vs Supermarina
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clan Le Seigneur des Anneaux :: Epoque contemporaine-
Sauter vers: